Voici comment les joueurs du FC Barcelone ont indigné l’Espagne

0 361

Passer au chômage partiel avec réduction de salaires. Cette mesure prise par le FC Barcelone en raison du coronavirus n’a pas du tout été du goût de certains joueurs. L’attitude de certains joueurs a aussi énervé  la presse pro-Barça qui a préféré faire la morale à ceux qui veulent en faire de trop.

Si certains joueurs ont été d’accord avec la mesure, d’autres ont fait appel à leurs avocats. Le communiqué du FC Barcelone a été clair sur le passage au chômage partiel, avec une réduction des salaires.

« Il s’agit essentiellement d’une réduction de la durée de travail, imposée par les circonstances et les mesures de protection mises en œuvre, et, par conséquent, de la réduction proportionnelle des rémunérations prévues dans les contrats respectifs, mesures que le club souhaite appliquer en suivant scrupuleusement la réglementation formelle du travail, selon les critères de proportionnalité, et surtout d’équité, et avec pour seul objectif la reprise de l’activité du club dans les meilleurs délais. », lit-on dans le communiqué du club.

Selon les informations de Footmercato, le FC Barcelone perd depuis le  début de la crise près de 5 M € par jour. C’est pour limiter les dégâts qu’il a mis en place ces mesures temporaires.

Ainsi dit, la Presse Pro-Barça , qui d’habitude loue les prouesses des sportifs du club, a choisi de les remettre dans les rangs en les taclant.  Elle leur a fait savoir qu’ils sont les joueurs du Barça sont les mieux payés au monde, et que leur comportement de certains est égoiste. Des journaux ont même dit ouvertement que les joeurs de Barça pensent qu’ils «  sont intouchables » alors que Covid-19 ne connait ni pauvre ni riche.

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Translate »

Faites-vous connaître