Take a fresh look at your lifestyle.

USA : Donald Trump suspend pour le moment cartes vertes et certains visas de travail

0

Donald Trump est prêt à tout pour conserver les emplois dans l’intérêt des Américains. Il na’ jamais badiné avec ce sujet. Raison pour laquelle, le président a approuvé un nouveau décret, toujours au nom de la lutte contre le chômage et de la protection de l’emploi américain. Il ne faut pas chercher loin. C’est une manière de viser les étrangers et de leur faire comprendre qu’il n’y a pas de travail aux USA.

Sa pause de deux mois dans la délivrance des fameux Greens Card vient d’être prolongée. Trump, en plein campagne passe au gel des cartes vertes et certains visas de travail jusqu’en 2021.

Sa décision inclura cette fois plusieurs types de visas de travail, dont les H1B, utilisés dans le secteur des hautes technologies, les visas H2B, pour les  travailleurs peu qualifiés (avec une exception pour les employés de l’industrie alimentaire), les visas J, utilisés par les étudiants-chercheurs, ou les visas de transfert inter-compagnies de certains contrats expatriés.

Les spécialistes estiment qu’au moins 525 000 étrangers seront ainsi empêchés d’entrer aux Etats-Unis. Leurs places ou plutôt leurs emplois seront réservés aux Américains. « La priorité du président, c’est de remettre les Américains au travail », justifie un des proches de D. Trump .

Le sénateur républicain Ted Cruz, un proche du président, a salué un « acte important ». « Alors que nous travaillons pour vaincre le coronavirus et remettre notre économie sur pied, nous devons nous concentrer sur les vies et les emplois des Américains », a-t-il tweeté.

Au même moment, des critiques, parfois acerbes ne cessent de pleuvoir sur le Président. D’autres pensent que lui et ses proches ne maîtrisent rien de l’économie américaine.

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »