Une centaine de présumés djihadistes burkinabés arrêtés au Togo

0 392

 

Des infiltrations de groupes terroristes ont été évitées de justesse par les autorités togolaises au nord du pays. Ces cas deviennent de plus en plus répétitifs et inquiétants pour la population togolaise.

Jusque-là mis en marge des attaques terroristes, le Togo fait partie des pays de la sous-région qui gardent encore une stabilité. Selon le magazine panafricain Jeune Afrique, une centaine de Burkinabés soupçonnés d’être liés aux djihadistes aurait été arrêtée par les autorités togolaises.

Ces présumés djihadistes tentaient de s’infiltrer au Togo. Après leur arrestation, ils auraient été remis aux autorités burkinabésselon Jeune Afrique.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel « incident » se produit. C’était des hommes à moto, parmi lesquels se trouvaient des mineurs. Ils ont été renvoyés au Burkina Faso une quinzaine de jours plus tard. Certains étaient armés et en possession de sommes d’argent importantes.

Notons que plusieurs attaques terroristes ont été enregistrées au Burkina Faso ces derniers temps. L’attaque la plus récente a été enregistrée le samedi 26 janvier 2020 à Silgadji au Nord du Burkina Faso. Trente-neuf (39) personnes pour la plus grande partie des hommes, ont été exécutées par les terroristes.

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Translate »

Faites-vous connaître