Tous ceux qui répondront à l’appel de la dynamique Mgr Kpodzro risquent la prison

0 1 270

Le directeur de la police nationale, Yaovi Okpaoul a été clair dans ses propos. Tous ceux qui voudront en cette période de pandémie, sortir, manifester pour empêcher que Agbéyomé réponde de ses actes seront punis. Le candidat malheureux à la présidentielle de février s’est autoproclamé président démocratiquement élu.

Il est aujourd’hui dans les mailles de la justice. Le sieur Agbéyomé et partant, toute la dynamique Mgr Kpodzro appellent les Togolais à sortir. L’idée est d’empêcher toute tentative d’arrestation de l’ancien premier ministre du Togo.

Il faut dire que M. Agbéyomé a même été convoqué ce jeudi pour être écouté par la gendarmerie. C’est son avocat qui a répondu à la première convocation.

« M. Agbéyomé Kodjo a été convoqué à la gendarmerie et il doit répondre à 9 heures. Mais au lieu de se préparer pour répondre à cette convocation, il y a eu une conférence de presse au cours de laquelle il a été annoncé des mesures, notamment, la mobilisation des jeunes dans des quartiers de Lomé ainsi que dans les autres villes du Togo afin que les gens sortent pour empêcher systématiquement sa comparution ou sa déposition à la gendarmerie », rappelle le chef de la Police.

Pour lui, personne ne doit oublier qu’un «  regroupement de plus de 15 personnes est systématiquement interdit, alors si M. Agbéyomé Kodjo appelle des gens, c’est qu’il aura regroupement ».

Par conséquent, « les jeunes qui vont prétendre aller défendre une quelconque cause de M. Agbéyomé Kodjo doivent savoir qu’ils risquent de rejoindre la prison »

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Translate »

Faites-vous connaître