Take a fresh look at your lifestyle.

Togo : Agbéyomé réclame encore 20 millions  FCFA à l’Etat

0

Le candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro  Agbéyomé Kodjo a annoncé avoir finalement reçu ses 42 millions de francs CFA de financement public pour sa campagne électorale. Toutefois, Agbéyomé réclame les 20 millions qui devrait être ajoutés aux 42. Après une attente de 4 mois, le candidat Kodjo a reçu l’argent qui devrait être consacré à sa campagne . C’est un montant de 42.857.142 francs CFA pour le financement public de la campagne électorale que lui donne l’Etat.

Mais le sentiment de l’ancien Premier ministre reste mitigé. Dans un communiqué rendu public, il affirme que l’Etat togolais lui doit plus que ces 42 millions de francs CFA. Selon lui , le fait d’avoir dépassé les 5% des suffrages exprimés, lui donne droit au remboursement de la caution de sa candidature qui s’élève à 20 millions de francs CFA.  Ce qui est légal.

Outre les 42 millions de financement public et les 20 millions de caution, Agbéyomé Kodjo réclame également une partie du montant restant des 500 millions de financements publics que l’Etat a décaissé dans le cadre de la présidentielle du 22 février 2020. En effet,  les détails du décret gouvernemental exigent que tous les candidats se partagent les 60% des fonds, les 40% restants reviennent aux candidats qui auront obtenu au moins 10% des suffrages en plus du remboursement de leur caution. Mais seuls Agbéyomé Kodjo et Faure Gnassingbé ont rempli cette condition donc ont droit aux 500 millions de francs CFA.  A y voir de près, l’Etat lui doit encore d’autres millions de FCFA à part les 20 en question.

Rappelons qu’Agbéyomé n’est pas le premier à recevoir le financement public de sa campagne électorale. Me Tchassona Traoré du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD), Prof. Aimé Gogué de l’Alliance des Démocrates pour un Développement Intégral (ADDI) ont eux aussi reçu leurs parts.

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »