Rwanda:100 jours de deuil national pour commémorer le génocide

0

Rwanda : 100 jours de deuil national pour commémorer le génocide

Il y a vingt-cinq ans le monde entier a été témoins du génocide au Rwanda. C’est sans nul doute la page la plus obscure de l’histoire de ce pays. Une ethnie qui massacre une autre dans un même pays. Bilan : plus de 800 000 morts pour la plupart des Tutsis.

Pour la commémoration du génocide, le peuple rwandais se donne cent jours.

Dimanche 07 avril 2019, à Kigali, le président Paul Kagame rallume la flamme du souvenir lors d’une cérémonie au Mémorial du génocide.


Pour les rescapés et les familles des victimes, ces commémorations sont toujours des moments troublants où l’on se rappelle le massacre de 1994.

‹‹ Le Rwanda est redevenu une famille ››.

Paul Kagame lors dans son discours pour la commémoration des vingt-cinq ans a déclaré : ‹‹ en 1994, il n’y avait pas d’espoir, seulement les ténèbres. Aujourd’hui, la lumière irradie de cet endroit. Comment cela est arrivé ? Le Rwanda est redevenu une famille. Notre peuple a porté un immense poids sans se plaindre où presque. Cela nous a rendus meilleurs et plus unis que jamais. Rien n’aura jamais plus le pouvoir de tourner les Rwandais les uns contre les autres. Cette histoire ne se répètera pas. C’est notre ferme engagement. ››

Ce discours prononcé lors d’une cérémonie au centre de conventions de Kigali, vient confirmer le choix du renouveau de tout le peuple rwandais dont la base est posée depuis la fin du génocide il y a 25 ans.

Pour rappel le génocide a été déclenché par l’assassinat du président Hutu d’alors Juvénal Habyarimana le 6 avril 1994 et a pris fin le 4 juillet, à Kigali, grâce au chef militaire Paul Kagame. Celui-ci était à la tête de la rébellion tutsi de Front patriotique rwandais (FPR).

Pour cette commémoration, il est organisé une semaine d’activités d’échanges et réflexions sur des thématiques diverses, de programmes de sensibilisation dans tout le pays et surtout un deuil national officiel de cent jours.

Amour SEKOS

Commentaires

commentaires

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Translate »