Take a fresh look at your lifestyle.

Royal Air Maroc condamné à payer 207 millions de FCFA à un passager

0

 

Près de 316.000 euros soit 207 millions de FCFA. C’est le montant qui sera versé au passager de la compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) dont les bagages sont portés disparus.

C’est ce qu’a décidé le tribunal civil de Monrovia, la capitale du Libéria, comme dommage et intérêts. La perte est intervenue depuis le 3 novembre 2015 et c’est après quatre ans que cette affaire trouve son aboutissement. Une affaire qui a troublé le monde aéroportuaire sur la sécurité des passagers et des objets.

A l’origine, c’était un libérien qui a signalé qu’en quittant le Libéria, ses bagages avaient été enregistrés et tamponnés. Ils n’avaient pourtant pas été mis dans l’avion par manque de places. Les représentants de RAM lui ont assuré qu’il recevrait ses bagages au Maroc. Cependant, dix jours après son retour au pays, le passager n’a pas vu ses valises.

Depuis, les tentatives menées pour retrouver les bagages sont vouées à l’échec. Pire les multiples recours déposés auprès de la compagnie marocaine ou encore l’autorité de l’aviation civile du pays n’ont jamais trouvé une issue favorable.

Et c’est en décembre 2016 qu’il finira par porter plainte contre Royal Air Maroc à la Liberia Civil Aviation Authority, réclamant un million de dollars de dommages et intérêts.

Au final, le passager a eu gain de cause. RAM est condamné à payer au passager une indemnité de 350.162 dollars (environ 316.000 euros ou 207 millions FCFA) tout en reconnaissant que les valises n’avaient pas été embarquées à cause de leur poids excédentaire et du refus du passager de payer des frais supplémentaires.

Laisser un commentaire

Traduction »