Le Président de Commission de l’Union africaine défend l’OMS et recadre Donald Trump

0 236

 

Le président de la commission de l’Union africaine (UA) , Moussa Faki Mahamat n’est pas content de Donald Trump. Ses dernières sorties ont été jugées un peu trop politisées au point d’éloigner les uns et les autres de l’urgence qui se trouve être le nouveau coronavirus.

En pleine pandémie de coronavirus, Donald Trump a tenu des propos qui n’ont pas plu à beaucoup de dirigeants africains notamment. Il s’en est pris à l’OMS , l’accusant de n’avoir pas bien gérer la crise sanitaire.

Ce mercredi, le président  Faki de l’UA a joué à l’avocat de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) contre les attaques du président américain Donald Trump . « Je suis surpris d’apprendre que le gouvernement américain mène campagne contre les dirigeants mondiaux de l’OMS », a écrit M. Faki sur son compte Twitter. Il a fait clairement savoir que son organisation soutient totalement le directeur général de l’OMS, l’Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Trump a menacé de suspendre le financement américain à l’OMS, dont les États-Unis sont le principal contributeur. « Je ne dis que pas que je vais le faire, mais nous allons examiner cette possibilité », avait-il poursuivi.

Sur Twitter, M. Faki a demandé une coopération internationale contre le virus au lieu des divisions. Pour lui, « le temps de rendre des comptes viendra ». L’essentiel est de rester ensemble pour « combattre collectivement le Covid-19, en tant que communauté mondiale unie ».

 

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Translate »

Faites-vous connaître