Take a fresh look at your lifestyle.

La dynamique Mgr Kpodzro réclame la libération de ses militants emprisonnés

0

Le candidat malheureux à l’élection présidentielle du 22 février dernier et ses proches  réclament la libération immédiate de ses militants. Ces derniers ont été mis aux arrêts pendant qu’ils se trouvaient au domicile de leur candidat. A la prison civile de Lomé, certains ont été testés positifs au covid-19.

Aux dernières nouvelles, 11 d’entre eux ont été jugés en catimini puis condamnés à 12 mois de prison dont 8 avec sursis. Cette condamnation a été faite à l’insu de leurs avocats et de la dynamique Mgr Kpodzro. En conférence de presse, un des responsables de la dynamique, Fulbert Atisso a demandé « la libération immédiate et sans condition des ces jeunes patriotes ».

Les militants jugés sont accusés de « flagrant délit, rébellion et complicité de rébellion ». Cinq autres sont toujours à la prison en attente de jugement selon nos informations.

« Nous voulons porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que ces 16 jeunes maintenus en détention sont purement des détenus politiques et qu’il faille leur libération. A titre d’information, il y en a un des détenus qui est un perclus, il marchait sur deux béquilles. Il y en a un autre qui a été interpellé dans la rue, dont la femme est à terme de sa grossesse. Pour un procès politique, il faut une décision politique. Il faut accorder la clémence à nos camarades afin qu’ils regagnent leur domicile », a dit Djossou Dodji Gérard, président de la Commission des détenus de la Dynamique Kpodzro.

Agbéyomé Kodjo n’a cessé de réclamer sa victoire à l’élection de 2020. Il est toujours dans les mailles de la justice bien que libre de ses mouvements.

Laisser un commentaire

Traduction »