Take a fresh look at your lifestyle.

 Herman Cohen défend Agbéyomé Kodjo et menace le pouvoir de Lomé II

0

Herman Cohen ne lâche pas le pouvoir de Lomé. Il a encore mis en garde Faure Gnassingbé et ses collaborateurs pour avoir convoqué le sieur Agbéyomé à la gendarmerie ce 1er avril 2020. Le président qui se réclame démocratiquement élu ne s’est pas présenté à la rencontre. Il s’est fait représenter par son avocat.

Agbéyomé Kodjo devrait se présenter au Service central de recherches et d’investigations criminelles (SCRIC), l’ex-SRI (Service de recherches et d’investigations) pour « la nécessité d’une enquête ». Le candidat choisi par la dynamique Kpodzro pour la présidentielle du  22 février 2020 a vu son immunité levée devant ses pairs à l’Assemblée nationale.

Il est accusé d’atteinte à la sûreté de l’Etat, de troubles aggravés à l’ordre public, de dénonciations calomnieuses, etc. Herman Cohen, l’ancien Sous-secrétaire d’Etat américain aux Affaires africaines (1989-1993) estime  que « Plus le gouvernement essaie de l’intimider, plus il semble qu’il ait raison ». C’est dire que Agbéyomé est le vrai gagnant , ce que confirme les actions du gouvernement.

Herman a été direct avec le régime de Faure Gnassingbé : « S’il lui (Agbéyomé)  arrive quelque chose, il y aura une forte réaction internationale », menace-t-il.

 

Laisser un commentaire

Traduction »