France : Julie (16 ans) meurt du coronavirus, ses parents sous le choc

0 226

Le coronavirus vient d’enregistrer en France une victime mineure. Julie, 16 ans développait depuis quelques jours une toux bénigne selon ses proches. Personne n’aurait pensé qu’il s’agissait du covid-19. Elle y a laissé sa vie devenant tristement la plus jeune victime française de la pandémie.

Sabine, la mère de la fille a parlé sous le choc. « C’est invivable »a –t-elle dit. Elle exprime « le choc de perdre un enfant », « le sens de   la vie » et « l’obligation de continuer ». Des propos empreints de tristesse tenus au téléphone de l’AFP.

« Elle avait juste une toux », répète Sabine. Une petite toux qu’elle avait tenté de soigner avec du sirop, des plantes, des inhalations. C’est quand la fille ressentait des essoufflements que sa maman a décidé de se rendre avec elle chez un médecin.

Le généraliste constate alors une déficience respiratoire « acceptable ». Il contacte le Samu, mais ce sont les pompiers qui arrivent. Les agents emmènent la jeune fille, équipée d’un masque en papier sous son masque à oxygène, vers l’hôpital le plus proche, à Longjumeau, dans l’Essonne.

Malgré de premiers tests négatifs, d’autres viendront confirmer que Julie est atteinte de Covid-19. Elle a finalement succombé.  « On a dû choisir parmi nos proches qui sera présent », raconte Manon, la sœur de Julie. « Le jour de son décès, on devait déjà choisir un cercueil pour elle ». Ce cercueil devra rester fermé et Julie « ne sera ni maquillée, ni habillée, on n’a pas le droit », explique sa soeur.  »

 

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Translate »

Faites-vous connaître