Take a fresh look at your lifestyle.

Fermeture des frontières nigérianes : « la CEDEAO vit des moments difficiles »

0

La Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest vit des moments difficiles. La fermeture des frontières du Nigéria avec ses voisins du Bénin et du Niger met en péril les activités économiques au sein de cet espace. Pour trouver des solutions idoines à cette crise, une réunion a eu lieu.

Les pays membres de la Cédéao se sont réunis samedi dernier à Ouagadougou pour trouver des solutions urgentes à la fermeture unilatérale des frontières nigérianes. Cette situation qui dure depuis six mois compromet la mise en application des traités commerciaux et de libre circulation, signés volontairement  par le Nigéria.

« La fermeture unilatérale des frontières va à l’encontre de tous les traités commerciaux et de libre circulation signés par le Nigeria dans le cadre de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest », a déclaré le général de corps d’armée nigérien Salou Djibo.

En dehors de cela, tous les pays de la CEDEAO souffrent en silence de la fermeture de frontières. Les affaires sont au ralenti et le gouvernement nigérian ne cède pas pour le moment. La situation dure depuis déjà 6 mois.

 « Notre communauté vit des moments difficiles. Il y a péril en la demeure (car) nos acquis sont fragilisés par la fermeture des frontières terrestres aux marchandises entre le Niger, le Nigeria et le Bénin depuis six mois maintenant, (qui) a un impact négatif sur le volume des échanges intracommunautaires pour les années 2019 et 2020 », a déploré Jean-Claude Kassi Brou. Ce dernier est le président de la commission de la CEDEAO.

 

Laisser un commentaire

Traduction »