Take a fresh look at your lifestyle.

Fermeture des frontières : Buhari vante l’autosuffisance du Nigeria           

0

Le président nigérian Buhari a indiqué que la période de fermeture des frontières a permis à son pays de faire un certain nombre de constats quant à ses capacités à s’autosuffire. « Nous avons réalisé que nous n’avons pas à importer de riz. Nous avons atteint la sécurité alimentaire. Nous avons limité l’importation de drogues et la prolifération des armes légères qui menacent notre pays » a déclaré Muhammadu Buhari.

Si cette mesure décidée par le chef de l’Etat lui procure satisfaction, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Ainsi, de nombreux Nigérians essentiellement des hommes d’affaire ne sont pas contents. C’est pire en dehors du Nigeria.

C’est le cas du général de corps d’armée nigérien Salou Djibo qui affirmait que « la fermeture des frontières terrestres du Nigeria aux marchandises est très préoccupante car elle touche aux fondements même de notre communauté -CEDEAO, ndlr), à savoir la libre circulation des personnes et des biens ».

La réouverture des frontières du Nigeria pourrait réjouir tous les pays frontaliers de ce géant d’Afrique. Les choses peuvent s’accélérer du moment où le Nigeria veut mettre en œuvre les recommandations de la commission tripartite.  La finalité est de parvenir à de meilleurs sentiments et rouvrir les frontières au grand bonheur de l’espace CEDEAO.

Fermée depuis le 20 août 2019 le Nigeria a interdit toute importation de marchandises par la route avec ses voisins que sont le Bénin, le Niger, le Tchad et le Cameroun. Une mesure qui visait à lutter contre la contrebande qui est récurrente dans la zone.

 

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »