Take a fresh look at your lifestyle.

Dj Arafat : voici ceux qui percevront ses droits d’auteur

0

 

Les droits d’auteur de DJ Arafat ne seront perçus que par une poignée de personnes. La loi a été claire à ce sujet et ce qui est écrit sera appliqué. La SACEM s’apprête à dévoiler la liste des personnes qui pourront jouir des fruits du dur labeur de Daishi pendant 99 ans.

La SACEM, se prépare en effet à revéler les prochains jours les héritiers susceptibles de jouir des droits d’auteur de leur sociétaire, feu Ange Didier Houon, alias Dj Arafat.

Selon la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM), seuls les enfants portant le nom de feu Ange Didier Houon, sont ayant droit de ses œuvres. Autrement dit, tous ses enfants sont dans le lot.

Chaque enfant recevra équitablement les droits chaque trimestre sur son compte bancaire jusqu’à leur majorité légale. Au même moment, le sort de Tina Glamour et Carmen Sama sur l’héritage de feu Dj Arafat à la SACEM est scellé. Les deux femmes sont hors course. Elles n’auront aucun F CFA.

La loi ne prévoit rien comme retombées pour la maman de l’artiste. Pire, Carmen , la femme qui était avec lui avant sa mort n’aura rien non plus. Il faut dire que le mariage coutumier n’est pas reconnu dans un cas comme celui-ci d’après des sources concordantes.

«Effectivement c’est ce que dit la loi, et le droit est bel et bien appliqué. Il n’y a pas de testament préétabli. Juridiquement qui est-ce que Arafat a reconnu ? C’est l’acte d’hérédité qui va définir les héritiers d’Arafat. Et c’est eux qui vont bien entendu, être reconnus par la SACEM, le BURIDA et UNIVERSAL. En plus des droits d’auteur, les enfants d’Arafat : Lachouana, Maël, Ezechiel, Owen et Rafna, bénéficieront des comptes bancaires de l’artiste, mais aussi, devront-ils, il faut le relever, s’acquitter des dettes de leur papa, si le défunt avait des dettes», a expliqué le juriste à nos confrères de Viberadio.

Laisser un commentaire

Traduction »