Take a fresh look at your lifestyle.

DayLife Army, une secte sur les réseaux sociaux dont il faut se méfier

0

La propagation des sectes sur les réseaux sociaux devient de nos jours très récurrente. L’une des plus en vogue actuellement, est la secte DayLife Army. Matthew, l’un des premiers membres de cette secte raconte comment l’organisation manipule et contrôle ses fidèles. Il tire la sonnette d’alarme.

Comme dans la plupart des sectes, les membres sont soumis à des règles très précises et sont punis s’ils ne s’y tiennent pas. Pour la DayLife Army l’activité principale des membres est de nettoyer les locaux et de tenter de lever des fonds.

Les personnes qui adhèrent à cette secte sont poussées à abandonner tout ce qu’elles ont. Les adhérents de la DayLife Army finissent par vivre dans les rues ou aux côtés des gourous, sans un sou. Matthew révèle que le recrutement des personnes se fait à partir des réseaux sociaux comme Tinder ou Grindr.

L’ex-membre de la secte dévoile également que les adeptes doivent participer à des sessions de pseudo-analyse souvent basées sur la sexualité qui est un pilier important de l’idéologie de la secte. Les leaders charismatiques de la DayLife Army affirment détenir une autorité surnaturelle.

Le jeune homme rencontre comment il a adhéré à la secte. Ceci s’est fait avec sa rencontre avec Wiz-EL et KoA, le couple derrière l’organisation sur Twitter en 2013. Après avoir été invité chez eux, il affirme avoir été séduit par leur charisme. Matthew rejoint quelque temps plus tard le groupe sur  Facebook baptisé Tumple, qui se décrivait comme une «secte» et communiquait en «Unglish».

Deux ans plus tard, Matthew quitte la secte après avoir compris que la secte bien qu’amusante prend le contrôle sur les membres. Il a récemment créé un compte Instagram pour tenter de sensibiliser les autres à ne pas se faire prendre  dans ces filets.

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »