CAN 2019:Les Écureuils rongent les lions de l’Atlas

0 27

CAN 2019: Les Écureuils rongent les Lions de l’Atlas

Première huitième de finale de la coupe d’Afrique des Nations Égypte 2019, les Lions de l’Atlas du Maroc rencontrent les Écureuils du Bénin au Caire.

Les Marocains nettement favoris dans ce match ont le devoir de s’imposer pour montrer leur suprématie face aux Béninois qualifiés pour leur première fois à cette étape de la compétition.

Déjà dominateurs dès les premières minutes avec des incursions dans la défense béninoise et des occasions créées, les Marocains ne réussiront pas à trouver cependant le fond des filets adverses.

Pendant un bon moment ils restent à l’œuvre avec des passes, une deux, contrôle, et passes en profondeur. Mais l’équipe du Bénin met sa défense en place pour enrailler des dernières actions marocaines qui pourraient leur être fatales.

Une domination du Maroc, certes mais la première mi-temps de cette huitième de finale reste sans aucun but.

A la reprise, rien de spécial, mais le Maroc joue déjà haut. Une tentative complètement ratée, et ça sort en cinq mètres cinquante.

Corner à la 53e min pour le Bénin. C’est tiré sur un partenaire et le but. C’est Moïse Adilehou qui le met au fond. Le Bénin ouvre la marque.

Pour la première fois depuis le début de la CAN le Maroc est mené.

Le but vient donner confiance aux Écureuils se retrouvent dans le match. Ils deviennent plus sereins sur leurs actions. Mais le Maroc reste aussi en place. Ils vont même au pressing.

73e min, le défenseur béninois Jordan Adeoti se glisse sur le ballon qui est récupéré par l’attaquant marocain, la passe et le but. L’égalisation marocain vient d’être signé par Youssef En-Nesyri. Et la partie est relancée pour les deux pays.

88e min, coup franc pour le Maroc. C’est bien tiré et la belle parade de Saturnin Allagbé.

90e min+ 3, on est dans le temps additionnel. Stéphane Sessegnon commet la lourde faute dans la surface de répartition et penalty pour le Maroc.
La responsabilité est laissée à Hakim Ziyech de jouer. Il prend le gardien à contre-pieds mais le ballon va heurter le poteau gauche et revient dans le jeu. Et l’arbitre met fin à la partie. 90 min de jeu, un but partout et ce sera les prolongations.

La première partie des prolongations (15 min) passe très vite. Visiblement la fatigue se signale chez beaucoup de joueurs.

On reprend donc la dernière partie. Les deux sélectionneurs Hervé Renard et Michel Dussuyer procèdent aux changements. Il faut y jeter du sang neuf.

Les Marocains font beaucoup de pression, mais c’est vain. En face un Bénin écrit tranquillement son histoire dans cette CAN.

C’est fini pour les prolongations. Place aux épreuves des tirs aux buts.

On procède aux tirage et c’est le Bénin qui commence…

Quatre tirs marqués côté béninois contre un pour les Marocains. Et le Bénin rentre définitivement dans l’histoire de la CAN en se qualifiant pour les quarts de finale.

Amour SEKOS

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Translate »

Faites-vous connaître