Take a fresh look at your lifestyle.

Burkina Faso / Terrorisme : 36 personnes tuées dans la province de Sanmatenga

0

 

La province de Sanmatenga du Burkina Faso a été attaquée par un groupe armé terroriste en début de semaine. Bilan : 36 civils tués.

Selon le gouvernement du Burkina, le groupe armé terroriste s’est introduit dans le village de Nagraogo et d’Alamou où ils ont abattu respectivement 32 et 4 personnes. Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a décrété un “deuil national de 48 heures allant du mercredi 22 janvier au jeudi 23 janvier”.

Lundi est le jour du marché de Nagraogo, village situé dans la commune rurale de Barsalagho dans la province du Sanmatenga. Le groupe armé terroriste s’y est introduit. Ces hommes armés attaquent les populations faisant au total 32 morts selon le gouvernement. Avant de partir, ils ont mis le marché en feu.

Ces derniers ont aussi incendié une trentaine de motos appartenant aux habitants des localités. Les populations quittent ces villages pour se réfugier à Kaya, à une centaine de kilomètres au nord-est de la capitale.

Ils font quatre morts et trois autres personnes blessées dans le village d’Alamou, toujours dans la même province selon les informations officielles.

Face à ces “attaques répétées” des terroristes le gouvernement a lancé un appel à une “franche collaboration avec les Forces de défense et de sécurité et au renforcement de la solidarité entre Burkinabè”.

Laisser un commentaire