Take a fresh look at your lifestyle.

Après le concert de Fally Ipupa, des « combattants » expulsés, d’autres déchus de leur nationalité

0

Ils ont voulu à un moment de l’histoire mélangé la politique à la culture. Les « combattants » (comme ils se font appelés) se sont illustrés d’une mauvaise manière lors du concert de leur propre compatriote Fally Ipupa.

Les « Combattants » des partis d’opposition congolais accusent Fally d’être soutenu financièrement par le gouvernement actuel. Il est indexé d’être proche du pouvoir en place en République démocratique du Congo (RDC). Ces combattants ont promis tout mettre en œuvre pour empêcher le concert de Fally à « L’Accord Hotels Arena » de Paris.

Ces Congolais d’origine ont brûlé des voitures, saccagé une gare et intimidé les passants et surtout toute personne voulant se rendre au concert.

Le verdict est tombé. Ils ont été placés en garde à vue dans un premier temps, expulsés vers leur pays d’origine et déchus de leur nationalité française pour certains. 51 Congolais accusés de ‘Troubles à l’ordre Public’, et ‘d’actes de vandalisme’ auraient été expulsés de France selon de sources concordantes.

Le bilan dont nous avons connaissance fait état d’une trentaine de véhicules, surtout des deux-roues, entièrement carbonisés, la partie souterraine de la gare de Lyon évacuée par précaution avec perturbation du trafic des métros.

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »