Take a fresh look at your lifestyle.

Un diplomate américain s’en prend à la famille Gnassingbé

0

La famille Gnassingbé au pouvoir depuis plus de 50 ans semble être rejeté par beaucoup de personnes. Cette fois, c’est un diplomate américain qui s’attaque à cette famille qui continue de diriger le Togo.  A chaque élection, c’est toujours la même personne qui s’en sort vainqueur. Revendications, manifestations, réclamations devant les Cours n’ont jamais rien changé. Tout cela ne fait qu’augmenter la violence.

« J’ai fait des recherches dans les Saintes Écritures des trois grandes religions monothéistes. Je n’ai rien trouvé disant que la famille Gnassingbé ait été désignée pour être propriétaire à perpétuité de la présidence togolaise. » a écrit le diplomate américain, Herman Cohen sur son compte twitter. Ce dernier est connu pour sa proximité avec celui qui se réclame être le président démocratiquement élu suite aux élections de février 2020, Dr Agbéyomé Kodjo.

Pour la petite histoire, le 13 janvier 1967, Gnassingbé Eyadéma renverse Nicolas Grunitzky, deuxième président de la République du Togo et prend le pouvoir. Le 15 avril, il devient officiellement président de la République, chef du gouvernement et ministre de la Défense. En 1969, il fonde le Rassemblement du peuple togolais (RPT). Depuis ce temps, le pays a basculé dans une série de crises.

La plus récente date de 2017 . Elle a été marquée par des morts d’hommes, des blessés et des dégâts matériels. Une phrase du président Faure Gnassingbé prononcé il y a plus d’une dizaine d’années a toujours fait débat. « Mon père m’a dit qu’il ne faut jamais perdre le pouvoir… », aurait-il dit. Cette phrase explique-t-elle tout ?

 

Laisser un commentaire

Traduction »