Take a fresh look at your lifestyle.

Togo : la Dynamique Mgr Kpodzro travaille dans les coulisses

0

La dynamique s’est toujours réclamée vrai vainqueur de la présidentielle de 2020. Ce n’est pas nouveau et ses militants et sympathisants partagent cette conviction. Sur la radio Pyramide dimanche dernier, deux poids lourds de la DMK se sont prononcés sur la politique togolaise.

Fulbert Attisso et Gérard Adja sont tous deux proches d’Agbéyomé Kodjo et ont tous œuvré au sein de la DMK. Ils y sont d’ailleurs. Actuellement, beaucoup de choses se font en coulisse ont-ils laissé entendre. Ces leaders estiment que le travail pour la venue effective de l’alternance n’est pas fini.

« L’alternance est là, seulement elle n’est pas encore matérialisée. Vous savez que le pouvoir est en difficulté. Ce n’est pas parce que nous n’avons pas réussi à prendre le pouvoir que vous devez considérer que nous avons échoué. Moi je ris au nez de ceux qui font cette lecture-là, nous continuons de travailler pour que nous puissions accéder au pouvoir. Ce qui s’est passé à partir du 22 février 2020, n’a jamais été fait. Et c’est cela qui a mis le pouvoir en difficulté, l’Etat est immobile, l’Etat est plombé, et ça c’est à l’actif de la DMK, il reste à capitaliser cela », a expliqué Fulbert Attisso.

Pour Gérard Adja du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD), le fait que M. Kodjo Agbéyomé nomme des ambassadeurs fait partie des stratégies pour arracher sa victoire des urnes du 22 février 2020. Que ce soit Mgr Kpodzro lui-même ou encore tous les membres de la DMK, une seule chose est sûre : Faure Gnassingbé n’a pas gagné l’élection de février passé. Comme ils aiment l’affirmer : c’est plutôt Agbéyomé , le président démocratiquement élu du Togo.

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »