Take a fresh look at your lifestyle.

Tikpi Atchadam s’exprime sur la politique togolaise

0

Tikpi Atchadam, le numéro 1 du Parti national panafricain reste droit dans ses bottes. 6 mois après les élections présidentielles, il parle de nouveau, lui, qui a opté pour le silence durant toute cette période. Depuis son exil, il remet les uns et les autres à leurs places.

Tikpi, l’homme derrière les événements du 19 août pense que les élections ne sont pas la solution au problème togolais. Il est allé loin en disant que le Togo n’a pas besoin d’élections qui ressemblent à de simples formalités. « Il est clair que les élections ne sont qu’un rituel quinquennal de remis en œuvre de la dictature avec à chaque fois des vies humaines sacrifiées », dénonce-t-il.

Pour lui, « L’armée togolaise est un serpent dont la tête est Faure. Et comme vous le savez, s’agissant de la locomotion chez le serpent, le corps suit la tête à travers son mouvement. Le corps est otage de la tête ». Selon ses explications, Faure Gnassingbé n’a pas peur de l’armée jusqu’à craindre  un coup d’état.  Car « Il sait que cette armée qu’il désigne par l’armée de mon père ne lui barrera pas la route vers la monarchisation politique. De façon générale, l’armée togolaise est l’otage de la famille GNASSINGBE ».

Me Atchadam continue par croire en une transition sans Faure Gnassingbé…  Quant à l’armée , elle attend aussi sa libération. Celui qu’on surnomme aussi ATS, estime que « l’opposition sans frontière » plombe la lutte de libération du pays et qu’à aucun moment un ancien du système UNIR ne peut sauver les Togolais. Référence faite au candidat Agbéyomé Kodjo , aujourd’hui en exil aussi.

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »