Take a fresh look at your lifestyle.

Procès L’altervative vs Adjakly, les nouvelles révélations de Ferdinand Ayité

0

L’affaire de détournement de fonds liés à l’importation et la distribution de pétrole au Togo est toujours en cours. Le procès a encore été renvoyé une nouvelle fois au 7 octobre 2020. Le journaliste Ferdinand Ayité a fait des révélations auxquelles très peu de personnes s’attendaient. En réalité, une pression est faite pour que la Presse arrête de parler de cette affaire qui plonge toute une famille et ses proches.

En tout cas, pour une affaire de 500 milliards FCFA appartenant au Togo, il est bien vrai que les choses ne peuvent être prises avec légèreté.  Déjà, un audit avait été annoncé par le ministère en charge du commerce et plus d’un espère que les conclusions soient connues afin de situer les responsabilités au cas où.

Selon Ferdinand, « L’audience de ce matin s’est heurtée à des questions de procédure entre mes avocats et les avocats du plaignant et le juge. Il y avait une volonté manifeste de brûler les étapes de la procédure pour précipiter un procès on ne sait  à quelle fin. L’ambiance était houleuse et après une suspension, le procureur et le juge ont fini par accepter un report sur le 7 octobre ».

Plus loin, il révèle que l’autre partie tient même à la suspension des publications dans les presses, sur Facebook et WhatsApp. C’est de là que l’avocat du journal Me Célestin a répondu au juge qu’aucun texte n’interdit aux journalistes de continuer par faire des publications sur le dossier même s’il est en procès.

Le journaliste a saisi l’occasion pour remercier tous ceux qui de près ou de loin soutiennent lui et l’équipe de son journal en ces moments.

 

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »