Take a fresh look at your lifestyle.

Manifestations en Côte d’ivoire : Au moins 4 morts

0

La volonté des manifestants de dire non à un troisième mandat du président Alassane Ouattara passe mal. Leur expression donne lieu à des violences que beaucoup ne veulent pas. La situation est plus que jamais tendue et il faut chercher une solution idoine.

A Bonoua, un jeune de 18 ans a été tué lors des affrontements avec les forces de l’ordre. A Daoukro, des heurts entre partisans de Bédié et de Ouattara ont fait trois victimes selon nos informations.  Les morts ont été enregistrés entre mercredi et jeudi.

« Le commissariat de Bonoua a été saccagé par les manifestants en colère », a témoigné Hervé Niamkey, un habitant. Dans la ville de l’ancien président Bédié, trois morts sont notés. L’ancien chef d’Etat ivoirien, aujourd’hui âgé de 86 ans est aussi candidat. Il juge « illégale » cette 3e candidature de Ouattara.

« Le calme revient timidement mais nous déplorons trois morts » a indiqué une source sécuritaire, sous couvert de l’anonymat. Jeudi à Ferkessédougou (nord), fief de Guillaume Soro, en exil en France,  les populations ont rejoint la manifestation.

« Aujourd’hui on a tous peur », a témoigné Mourlaye Koné, employé d’une société sucrière à l’AFP. « Ce n’est pas fini. Tant que Guillaume Soro n’est pas rentré au pays, nous allons continuer », a promis un partisan de l’ancien Premier ministre, Guillaume Soro. Ce dernier dit être toujours candidat à la présidentielle selon les procédures judiciaires.

 

Laisser un commentaire

Traduction »