Take a fresh look at your lifestyle.

Mali : Qui sont les putschistes ?

0

Le putsch ayant eu lieu au Mali est sur toutes les lèvres. Tout le monde en parle et les avis sont nombreux. Mais derrière la mutinerie de ce mardi se trouvent des hommes de l’armée qui s’affichent publiquement et manifestent leur ras-le-bol.

« Nous, forces patriotiques regroupées au sein du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), avons décidé de prendre nos responsabilités devant le peuple et devant l’Histoire », a déclaré sur la télévision publique ORTM le porte-parole des militaires, le colonel-major Ismaël Wagué, chef d’état-major adjoint de l’armée de l’air.

Mais il n’est pas arrivé seul à faire tomber le président IBK qui a dû démissionner la nuit. Il y a un autre officier supérieur parmi le lot. Le colonel Malick Diaw, chef de la 3e division militaire de Kati  est reconnu comme un des cerveaux de ce coup de force. Il maîtrise bien le camp de Kati d’où est partie la mutinerie.

D’autres officiers, comme Sadio Camara ont été identifiés. Le sieur Camara est un colonel de l’armée qui revient de Russie, où il était en formation. Et dans le noyau des putschistes se trouvent également d’autres officiers supérieurs de la gendarmerie, de la police et de l’armée de l’air. C’est donc un coup d’État d’officiers supérieurs décrit  le correspondant de RFI à Bamako, Serge Daniel.

« Si on compare à 2012, ce sont des officiers qui ont un bon curriculum vitae et qui ont de l’expérience. Cela se voit déjà juste à la façon dont ils ont formulé leur intervention. Ils savent actionner les leviers pour tenter de rassurer la communauté internationale et tenter de rétablir un dialogue. En 2012, jusqu’à la dernière minute, on ne savait pas à qui l’on avait affaire. Et les putschistes à ce moment-là étaient nettement moins expérimentés en communication. Pendant près d’une semaine, on ne savait pas trop où on allait. », analyse de son côté le chercheur indépendant Marc-André Boisvert, interrogé sur RFI.

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »