Take a fresh look at your lifestyle.

Mali : Le M5-RFP veut « accompagner » la junte pendant la transition

0

Du nouveau au Mali. Le mouvement M5-RFP se range du côté de la junte. Il veut l’aider dans le processus de transition devant conduire à une nouvelle élection présidentielle. Ceci fait suite à la chute de l’ancien président IBK. Ce coup d’Etat pose pour beaucoup d’observateurs, la question du rôle qui sera réservé au M5-RFP dans le « Mali nouveau » que promettent les militaires.

Ce mercredi, une rencontre s’est déroulée dans les locaux de l’état-major du camp de Kati, à une quinzaine de kilomètres de Bamako, devenu le quartier général du nouveau pouvoir.

Le mouvement avait salué le putsch du 18 août. En effet, les militaires sont venus parachever dans une certaine mesure les manifestations de M5. Les leaders du mouvement l’ont reconnu. Des milliers de partisans ont acclamé les militaires à Bamako, le 21 août dernier. Ceux-ci ont promis de restituer le pouvoir aux civils dans un délai non précisé pour le moment.

Le M5, pour information est composé d’opposants politiques, de chefs religieux et de membres de la société civile. « Il doit être acté que les deux acteurs majeurs de la transition pour le changement tant attendu par le peuple malien » sont le M5-RFP et le Comité national pour le salut du peuple mis sur pied par les militaires selon le président du comité stratégique du M5-RFP, Choguel Maïga .

« Nous sommes disponibles pour accompagner ce processus » de transition, a estimé Issa Kaou Djim, un proche de l’imam conservateur Mahmoud Dicko, figure la plus influente du M5-RFP. On attend la position des militaires sur cette proposition qu’ils ne vont sans doute pas rejeter puisqu’ils ont montré leur volonté de travailler avec les civils.

 

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »