Take a fresh look at your lifestyle.

Mali : la junte lance une offensive diplomatique

0

Isolée par la CEDEAO, la junte militaire du Mali cherche des stratégies pour sortir de cette difficile situation. Depuis le coup d’état du 18 août dernier, la relation entre le Mali et les pays de la sous-région s’est fortement dégradée. Les frontières fermées, l’approvisionnement de la Banque centrale en souffrance, discussions interminables, la situation s’enlise.

Pour sortir donc d’un tel isolement, la junte militaire depuis le début de la semaine mène une grande offensive diplomatique. Depuis ce lundi, le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP)  multiplie les rencontres avec  différentes missions diplomatiques au Mali. En procédant ainsi, le nouveau chef d’Etat malien, Assimi Goita veut empêcher cette tentative d’isolement du Mali de la CEDEAO.

Le CNSP a rencontré successivement les ambassadeurs de la France, de l’Algérie, des États-Unis, de l’Union Européenne, de l’Italie et de la Chine. Ce comité a eu des échanges avec le commandant des forces françaises Barkhane, le G5 Sahel et une délégation de la MINUSMA. Si rien n’a filtré des négociations ou entretiens , il est certain que ces militaires veulent mettre en place un climat de confiance pour faire évoluer la situation.

Notons que la première puissance à avoir rencontré la junte militaire malienne est l’ambassadeur russe le  21 août dernier à Kati. Vivement que ces différentes rencontres permettent d’aboutir à la période de transition avec à  la fin l’organisation d’élection transparente dans une période où les attaques djihadistes continuent. Pour information, quatre soldats maliens ont été tués et 12 autres blessés jeudi 27 août dans une embuscade.

 

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »