Take a fresh look at your lifestyle.

Mahmoud Dicko : « Les militaires ne sont pas à la Présidence malienne »

0

Les militaires n’occupent pas Koulouba. En d’autres termes, ils ne sont pas au palais présidentiel. C’est la réponse donnée par l’imam Dicko à ceux qui demandent aux militaires de regagner les casernes. Il a accordé une interview à nos confrères de RFI. Il y explique qu’il faut arrêter de parler de coup d’état ou de renversement car c’est le président IBK lui-même qui a démissionné.

« Les militaires, depuis quand ils ont quitté leurs casernes ? Même maintenant, ils sont dans les casernes. Il faut quand même donner du temps au temps pour qu’on organise les choses… Les militaires, ils ne sont pas à Koulouba, ils sont dans leurs casernes alors il faut quand même donner un peu du temps pour que les gens mettent de l’ordre dans ce qui se fait », soutient-il.

L’homme de Dieu est revenu sur la nécessité de pardonner. Il y a quelques jours, il demandait publiquement aux Maliens de pardonner IBK. Il réitère cette position en tant que serviteur d’Allah le Miséricordieux.  L’imam Mahmoud Dicko, leader du mouvement de contestation politique M5-RFP, dont il est l’autorité morale estime que la Justice reste la justice et que le pardon reste ce qu’il est aussi. Pour lui, ce n’est pas la peine de vouloir les mélanger.

« Le pardon c’est une vertu malienne, on se pardonne dans tout, on doit le pardonner, ça n’a rien à voir avec la question judiciaire si il y a », affirme-t-il. L’imam souhaite que la transition soit de 18 mois ou moins et dirigée par un « civil consensuel » avant la prochaine élection.

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »