Take a fresh look at your lifestyle.

L’OMS accusée de vouloir stopper l’utilisation du Covid-Organics

0

 

L’opération de sabotage du Covid-Organics n’est pas finie. Et ça, le président malgache Andry Rajoelina le sait. Il a évoqué le sujet il y a quelques jours en faisant comprendre que les critiques formulées envers le produit sont liées à son origine africaine.

Selon l’OMS, il n’est pas bon de faire utiliser des remèdes qui n’ont pas prouvé leur efficacité scientifiquement parlant. « Par rapport à ce médicament, notre position est claire : il n’y a pas eu de test, on encourage la recherche, mais tout médicament recommandé devrait avoir fait l’objet de tests et essais pour prouver son efficacité et son innocuité, afin qu’il ne soit pas néfaste à la population. Ce qui n’est pas le cas pour ce remède. Si on devait le recommander, il faudrait qu’il fasse l’objet d’un consensus scientifique « , expliquait, à l’AFP Michel Yao, responsable des opérations d’urgence de l’OMS Afrique.

Cette position ne plaît pas du tout aux internautes. Beaucoup pensent que ces affirmations ne sont rien qu’une manière de vouloir stopper la percée du remède. Le Covid-Organics a été bien réceptionné au Nigeria ce weekend et sera testé.

C’est clair. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) n’a jamais recommandé le Covid-Organics. Elle ne le fera sans doute jamais.

Laisser un commentaire

Traduction »