Take a fresh look at your lifestyle.

Limitation de mandats: Faure Gnassingbé cité comme un mauvais élève

0

 

Le président togolais est perçu comme un mauvais élève en matière de limitation de mandats. Son mauvais exemple selon le politologue Mathias Hounpké ne devrait pas être suivi par Alassane Ouattara de la Côte d’Ivoire.

Mathias Hounpké s’est prononcé sur la déclaration de candidature d’Alassane Ouattara de se présenter pour un troisième mandat. Il n’est pas convaincu que le président ivoirien soit irremplaçable car d’autres ont laissé ailleurs le pouvoir mais les pays n’ont pas sombré. Les acquis ont bel et bien été préservés. Cas du Bénin, Liberia, entre autres. Et donc c’est faisable en Côte d’Ivoire.

M. Hounpké s’adresse à Alpha Condé de la Guinée et Alassane Ouattara puis leur demande de ne pas prendre le Togo comme exemple. « Malheureusement, vous semblez, du moins pour le moment, préférer suivre l’exemple du Président Faure Eyadema, du Togo. Tous ceux qui, comme moi, pensaient naïvement que vous deux, étant donné votre âge, vos parcours politiques et professionnels et les luttes que vous avez menées, n’étiez pas dans la même catégorie, en avons pris pour notre grade. Et c’est bien fait pour nous ! »

Ceci dit, en Afrique de l’ouest, il n’y a que ces trois chefs d’État cités plus haut qui recourent à des artifices juridiques pour justifier leur maintien au pouvoir à volonté. Jusqu’à quand ?

Laisser un commentaire

Traduction »