« Libérer Laurent Gbagbo, c’est agir pour la réconciliation et la paix en Côte d’Ivoire »

0 84

 

Georges Armand Ouegnin a demandé ce 1er février 2020 à Yopougon au gouvernement ivoirien de ne pas avoir peur de la libération Gbagbo.

Georges Armand Ouegnin a demandé à la cour pénale internationale (CPI) de rendre au peuple de Côte d’Ivoire, l’ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, chaînon manquant de la réconciliation en Côte d’Ivoire selon lui.

Il a également demandé au pouvoir d’Abidjan de ne pas avoir peur de Laurent Gbagbo en demandant sa libération. « Libérer Laurent Gbagbo, c’est agir pour la réconciliation et la paix en Côte d’Ivoire » a-t-il affirmé.

Ainsi Ouegnin exhorte toute la population ivoirienne à répondre favorablement à l’ appel très prochain d’ une grande marche pour la paix et la réconciliation en Côte d’Ivoire.

Pour le président de la EDS, pour que la réconciliation dont rêve les Ivoiriens voit le jour, il faut que les problèmes du pays se règle en son sein et que les choses restent en l’état. Pas de cautionnement, pas de parrainage.

2020 sera probablement la fin du régime Alassane Ouattara. C’est ce que laisse entendre Georges-Armand Ouégnin, président de la plateforme EDS. « Soyez profondément convaincu qu’au soir d’octobre 2020, les Ivoiriens réconciliés chanteront de joie pour le départ du pouvoir le régime RHDP ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Translate »

Faites-vous connaître