Take a fresh look at your lifestyle.

Les opposants togolais sont-ils des traîtres ?

0

C’est à cette question qu’a tenté de répondre le Secrétaire général du Mouvement pour la Libération Totale et la Reconstruction de l’Afrique. (MOLTRA). Dans une de ses analyses, M. Komla KPOGLI estime que ce n’est pas la peine de vouloir rejeter la faute sur les opposants . Pour lui, ces derniers n’ont trahi personne.

« Ce sont des togolais eux-mêmes qui, à la recherche d’une solution abrégée, limitant les dégâts se sont enfermés dans le culte des partis politiques et de leurs soi-disant leaders alors qu’ils devraient s’élever au patriotisme organisé et agissant. On a fait du « partisme » là où tout nous indiquait la voie du patriotisme. Il est temps de le dire aussi clairement que possible », avoue-t-il.

Pour cela, il formule un certain nombre de questions que chaque Togolais devrait se poser. « Est-ce que j’ai bien écouté et compris vraiment ces gens? Est-ce que j’ai pu attentivement lire, écouter et approcher d’autres idées? A présent, est-ce que je suis prêt à ouvrir mes oreilles, mes yeux et mon cerveau pour écouter et apprendre ou bien je vais rester là à pleurnicher sur le passé en maudissant les soi-disant leaders qui nous auraient trahis? », lit-on dans son texte.

Le SG du MOLTRA ne croit pas en la sincérité des opposants. Il propose par contre la construction d’un véritable mouvement de libération nationale fondé sur deux axes: un plan de lutte et un plan de reconstruction du pays après sa libération. Selon ses explications, il ne s’agit pas de faire des marches, de parler d’alternance mais de rester dans une dynamique de libération nationale. Il invite tous les Togolais à faire preuve de sérieux et de sens d’analyse et à penser plus pour demain plutôt qu’aujourd’hui.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »