Take a fresh look at your lifestyle.

Les dirigeants africains meurent à l’étranger faute d’hôpitaux

0

Cela fait au moins 60 ans que la majorité des pays africains ont accédé à l’indépendance. Mais il arrive que ces pays manquent du minimum malgré les richesses dont ils disposent. Tout est souvent entre les mains des étrangers et les miettes reviennent à ceux qui devraient plus en jouir.

Tout le monde est au courant, la plupart des chefs d’Etat d’Afrique se soignent dans les hôpitaux étrangers. C’est tout simplement un échec si après 60 ans , il n’y a pas d’hôpitaux pouvant les soigner à quelques kilomètres de leurs résidences. En réalité, ces situations ont été à la base de la mort de certains hommes d’Etat dans les avions au moment où ils sont conduits vers l’Europe pour des soins appropriés.

Deux anciens premiers ministres Togolais, et un ancien ministre meurent en France, le président de l’assemblée nationale Ivoirienne et le président du Sénat sont entrain de se soigner dans les hôpitaux en France et en Allemagne. L’ancien président Malien IBK s’apprête à se faire soigner en Arabie Saoudite, Alassane Ouattara est en France pour faire un check up.

Selon un post de Francois Assogbavi relayé par Togoweb, tout cela continue car les peuples ne prennent pas exemple sur ce qui se passe. Parlant de la situation malienne, on peut lire : «Le peuple Malien et les militaires patriotes sont entrain de nous tracer la voie, il revient à chaque peuple et surtout à nous Togolais de cesser d’être toujours admiratifs des Maliens ».

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »