Take a fresh look at your lifestyle.

La France n’a jamais reconnu la supposée victoire de Faure Gnassingbé 

0

Dr Agbéyomé Kodjo, le candidat de la dynamique Mgr Kpodzro est convaincu que c’est lui le gagnant de la dernière présidentielle. Même après un tour à la gendarmerie, des problèmes judiciaires, une convocation et un mandat d’arrêt international, il n’a pas changé de position. Mieux encore, il a contesté les résultats définitifs de la présidentielle proclamés par la Cour Constitutionnelle dont le verdict n’est pas susceptible de recours.

« Pour l’heure, personne ne peut m’enlever ma conviction que je suis le gagnant de l’élection présidentielle du février 2020. Je dors avec, je vis avec… Mon cœur saigne… Je porte la victoire de la Dynamique en moi jusqu’à mon dernier souffle. Le prélat est Simon, il verra l’alternance avant sa mort », avait dit l’opposant.

Aujourd’hui en exil, Agbéyomé Kodjo affirme de nouveau sa victoire aux yeux du monde. Il explique que la France, l’ancienne métropole des pays francophones n’a jamais reconnu la prétendue victoire du président Faure Gnassingbé. Ce dernier fait son quatrième mandat dans une sous-région où la limite des mandats est fixée à 2.

L’ancien ministre indexe le pouvoir en place d’avoir fait un plan pour tromper les Togolais. Ceci dit, la France n’a pas reconnu la supposée victoire du président Faure G. « Un faux document remis par le pouvoir RPT-UNIR à un journaliste de RFI venu pour couvrir la campagne présidentielle du 22 février 2020 a servi pour éblouir les Togolais sur une supposée reconnaissance de la victoire de Faure Gnassingbé par nos partenaires européens », a posté Dr Agbéyomé Kodjo sur son compte Twitter.

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »