Take a fresh look at your lifestyle.

Football : Claude Le Roy plus fort que jamais

0

Le sélectionneur des Eperviers , Claude Le Roy semble plus incontournable que jamais.  Il y a quelques jours, la Fédération togolaise de football (FTF) a annoncé l’arrivée d’un  nouveau directeur technique national. Il s’agit de Gnéni Sébabi, le désormais ex-président de l’Association des entraîneurs de football du Togo (AEFT).

Sa nomination ne lui donne pas de pouvoir sur le Français. D’ailleurs, les observateurs reconnaissent que Claude Le Roy discute directement avec la Présidence. C’est d’ailleurs le président togolais Faure Gnassingbé qui lui a fait appel.

Le statut spécial de Claude Le Roy fait qu’il ne sera pas sous le contrôle du nouveau Directeur technique national. C’est donc  » compte tenu des problèmes qu’il y a (souvent) entre les expatriés et les autochtones, que la FIFA a demandé que l’entraîneur de l’équipe A ne soit pas sous la coupole du Directeur Technique National. Par exemple, Claude Le Roy ne dépend pas de notre Direction Technique ».

Et d’ajouter ;  » Normalement le DTN est leur patron, mais en Afrique, le sélectionneur A n’est pas sous la coupole du Directeur Technique National. C’est ce que la FIFA a décidé « , détaille Togbui Akoussah Camélio, ancien DTN, actuellement instructeur des arbitres de la Confédération africaine de football (CAF) et de la Fédération internationale de football association (FIFA),  au site stadeduweekend.com.

Pour lui, tout est mis en place pour éviter les conflits pouvant porter un coup au travail qui se fait. Néanmoins, le DTN peut évoquer des questions du développement du football dans le pays avec le sélectionneur.  Il peut faire des propositions et son rapport sur le sélectionneur à la hiérarchie.

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »