Take a fresh look at your lifestyle.

Etats-Unis : Vague d’émotions après l’assassinat d’un homme noir par la Police   

0

Une vague d’émotions a suivi la mort d’un jeune américain. Il a été tué en pleine rue devant des passants qui selon les informations ont été empêchés d’intervenir. L’homme a été étouffé après qu’un policier ait appuyé avec force son genou contre son cou au sol pour l’immobiliser. Il est mort après quelques temps. Pourtant, ces types de techniques d’arrestation ont été interdits depuis qu’ils ont été à l’origine de la mort d’un afro-américain six ans plus tôt.

Le verdict est tombé pour les agents de la Police auteurs de ce crime. Ils ont tous été licenciés. Sur la toile, le choc est perceptible à travers les publications des internautes. Beaucoup se demandent quelle est cette cruauté avec laquelle on continue de tuer les Noirs même au 21e siècle et de surcroît en pleine pandémie du coronavirus.

« Après le limogeage, c’est déjà un pas dans le bon sens. Ces policiers devraient être condamnés à au moins 5 à 10 ans de prison pour dissuader les autres racistes », lit-on dans un commentaire sur Facebook.

« Les dirigeants africains font pire à leur peuple, relativise un internaute.  Comment les Noirs seront respectés ailleurs ? ». « Ces Américains nous font honte. Certains risquent de les citer en exemple », dit un autre…

« Être Noir aux États-Unis ne devrait pas être une condamnation à mort », a déclaré le maire de la ville de Minneapolis, Jacob Frey. L’avocat de la famille de George Floyd, Benjamin Crump, a dénoncé un usage « abusif, excessif et inhumain de la force » pour un délit « non-violent ».

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »