Take a fresh look at your lifestyle.

 États-Unis : l’autopsie de George Floyd révèle qu’il était atteint du Covid-19 

0

George Floyd avait le nouveau coronavirus. C’est ce que confirme une publication sur Twitter qui présentait ce jeudi une photographie de son rapport d’autopsie . Sur la photo, on pouvait constater que le défunt a été testé positif à la Covid-19 la veille de son arrestation. Toutefois, ceci n’est pas responsable de sa mort.

Sur le compte Twitter @tprincedelamour, on apprend qu’en dehors du Covid-19,  il est positif au Fentanyl, au Norfentanyl, à la métamphétamine, au phényléthanol et au cannabis. Cette révélation a été d’ailleurs confirmée par le bureau du médecin légiste du comté de Hennepin (Minnesota). Le rapport complet de l’autopsie de George Floyd a été mis en ligne avec l’accord de sa famille.

Enfin, le médecin légiste explique que selon ses observations, la présence du nouveau coronavirus dans le corps de George Floyd n’est pas la cause de la mort de ce dernier. Ses poumons semblaient sains mais l’homme souffrait en revanche d’artériosclérose et d’hypertension artérielle.

« Comme la positivité du test PCR pour le 2019-nCoV peut persister pendant des semaines après l’apparition et la résolution de la maladie clinique, le résultat de l’autopsie reflète très probablement une positivité asymptomatique mais persistante due à une infection antérieure », estime l’expert. C’est dire que Floyd a la maladie sans la manifester.

Le procureur en charge du dossier a requalifié les faits en homicide volontaire, inculpant le policier à l’origine de la mort de George Floyd pour « meurtre non prémédité ». Les trois autres agents présents sur les lieux du crime sont accusés de complicité.

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »