Take a fresh look at your lifestyle.

Election au Burkina Faso : 9 partis de l’opposition s’accordent pour l’alternance

0

Tout comme d’autres pays africains, le Burkina Faso prépare aussi son élection présidentielle. Elle est prévue pour le 22 novembre 2020.Et en attendant, l’opposition a choisi de mutualiser les forces. 9 candidats (Dieudonné Bakouan, Tahirou Barry, Zéphirin Diabré, Eddie Komboigo, Gilbert Noël Ouédraogo, Kadré Désiré Ouédraogo, Victorien Tougouma, Yacouba Isaac Zida et Ablassé Ouédraogo)  travailleront ensemble. Ils sont tous candidats à la présidentielle de 2020.

Au total, 22 partis ont signé un accord politique dans la perspective des élections couplées de 2020. La signature de l’accord a eu lieu ce mardi 18 août 2020 à Ouagadougou.

L’article 3 de la convention signé indique : « L’objectif commun des parties à l’accord est la réalisation de l’alternance politique au Burkina Faso, dans la perspective d’offrir une alternative au peuple burkinabè, à l’occasion des consultations électorales de 2020. »

A travers cette signature, les partis s’engagent à soutenir d’une seule voix le candidat qui arrivera en deuxième position. L’accord stipule : « dans le cas ou deux candidats signataires du présent accord arrivent au second tour de l’élection présidentielle, chaque partie à l’accord est libre de soutenir le candidat de son choix ». Ces partis de l’opposition sont donc pour l’alternance cette année après une période de crise marquée par la démission et l’exil de l’ancien président Blaise Compaoré.

Ensemble, ils disent vouloir travailler lutter contre le terrorisme et l’insécurité, la corruption, instaurer la réconciliation nationale et la cohésion sociale, la promotion de la femme et de la jeunesse , la promotion de l’intégration africaine et la paix dans le monde…

 

Laisser un commentaire

Traduction »