Take a fresh look at your lifestyle.

Donald Trump laisse Joe Biden pour s’en prendre à Kamala Harris

0

Donald Trump est accusé d’utiliser une stratégie de longue date. Connu pour être quelqu’un qui tacle souvent son rival, Joe Biden, Donald Trump semble retourner sa veste. Cette fois, on aurait pensé qu’il ne trouve plus rien à dire par rapport à son rival principal dans le cadre de la présidentielle de novembre.

Ces tactiques dit de salissage contre ses adversaires féminines, surtout les femmes de couleur, en remettant en question leur patriotisme ou en disant d’elles qu’elles sont « méchantes » ou « en colère » est de retour. C’est du moins ce que ressortent les analystes politiques de ses propos.

« Clairement, M. Trump ne croit pas qu’il peut diaboliser Joe Biden très efficacement, a dit Christopher Devine, un politologue de l’Université de Dayton, dans l’Ohio. (Les républicains) le présentent donc comme un cheval de Troie qui permettra aux extrémistes de gauche de prendre le pouvoir, et ils tentent de faire coller cette description à Kamala Harris. »

Trump comme pour humilier la colistière de Biden, Harris Kamala, a affirmé que « personne » ne l’aime alimentant un stéréotype d’« amabilité » qu’on applique davantage aux femmes de pouvoir. Lors d’un évènement en Caroline du Nord, ce serait « insultant pour notre pays » que Mme Harris devienne la première vice-présidente.

Pour aller plus loin, M. Trump et ses alliés font exprès d’après nos sources, de prononcer fréquemment et incorrectement son prénom. Cela fait dire aux partisans de Mme Harris qu’ils tentent de dire que la fille d’immigrants n’a rien à faire dans les plus hautes sphères politiques des Etats-Unis.

 

 

Laisser un commentaire

Traduction »