Take a fresh look at your lifestyle.

CPI : la procureure Fatou Bensouda arrive en fin de carrière

0

 

La procureure Fatou Bom Nyang épouse Bensouda va bientôt quitter la Cour pénale internationale. Dès ce 15 juin, le processus de sa succession sera lancé et prendra fin dans un an. En d’autres termes, le 15 juin 2021, sera la date de son départ à la tête de la CPI.

C’est bien en conformité avec les textes qui régissent la CPI que le comité d’experts mis en place va procéder à l’étude de dossier des candidats à sa succession . Quatre ou six candidats seront soumis à l’appréciation des 123 pays qui sont membres de la Cour pénale internationale. Parmi ces candidats sera choisi le remplaçant de Fatou.

Selon certaines sources, le prochain procureur de la CPI sera un Européen. Une procédure conforme aux textes de fonctionnement régissant la Cour Pénale Internationale.

Alors que Fatou Bensouda s’apprête à faire ses bagages, elle laisse derrière elle un bilan assez mitigé. C’est l’exemple de l’affaire Laurent Gbagbo dont elle s’est consacrée à fond pour que l’ex président de la Côte d’Ivoire reste à la CPI. Mais avant de partir, réussira-t-elle à réconcilier la CPI avec les Africains ? Pas sûr car son institution est toujours mal vue en Afrique.

Au même moment, l’administration Trump a demandé des sanctions économiques contre la procureure Fatou Bom Nyang épouse Bensouda et les dirigeants de la CPI. Ceci dans le cadre de leurs enquêtes sur les dossiers afghan et israélien.

Laisser un commentaire

Traduction »