Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara promet une élection apaisée en 2020

0 58

 

Dans son allocution du nouvel An, Le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a promis mardi « une année électorale paisible » en 2020, année de la prochaine présidentielle. Simultanément, deux opposants ont dénoncé les atteintes du régime à la démocratie, dans leurs messages du Nouvel An.

Il s’agit d’un air de campagne électorale avant l’heure. Le président Ouattara, l’ex président Henri Konan Bédié et l’ex-président de l’Assemblée Nationale Guillaume Soro ont lancé quasi simultanément sur les médias leurs allocutions.

Selon le politologue Sylvain N’Guessan, directeur de l’Institut de stratégie d’Abidjan, c’est la première fois que cela se produit en Côte d’Ivoire ! « C’est la pré-campagne ».

Dans son allocution diffusée sur la télévision publique à 20H00 (GMT), le président Ouattara s’est voulu rassurant. Pourtant, l’atmosphère politique est déjà tendue à dix mois de la présidentielle prévue en octobre. « 2020 sera une année électorale paisible, je vous en fais la promesse », a-t-il affirmé.

« Aucune tentative de déstabilisation ne pourra prospérer », a-t-il ajouté.

Adepte des réseaux sociaux, Guillaume Soro, a défié le président Ouattara en s’exprimant à la même heure que lui. Il a réfuté vivement les accusations énoncées à son égard.

En effet, la candidature de Guillaume Soro, premier candidat déclaré à l’élection fait face à des ennuis judiciaires. Alors qu’il voulait rentrer en Côte d’Ivoire après six mois en Europe, l’ancien Premier ministre s’est vu accusé de « complot » par la justice ivoirienne, qui le soupçonne d’avoir préparé « une insurrection civile et militaire » pour s’emparer du pouvoir.

« Toute cette cabale vise à m’écarter de la course présidentielle dont je suis le favori », a-t-il affirmé.

L’ex président Henri Konan Bédié et chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), principal mouvement d’opposition, a dénoncé pour sa part une « instrumentalisation de la justice par le pouvoir exécutif », qui « rabaisse l’Etat de droit et la démocratie », sur la WebTV du PDCI.

Dans une interview publiée dimanche, Guillaume Soro a déclaré avoir conclu un accord électoral avec Henri Konan Bédié. Selon lui, Henri Konan Bédié se présentera à la présidentielle. Ce dernier n’a ni confirmé, ni démenti.

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Translate »

Faites-vous connaître