Burkina Faso : le verdict est tombé pour Kémi Séba

0 77

Le verdict est tombé pour Kemi Seba. Deux mois de prison avec sursis et une amende de 200 000 FCFA pour Kémi Séba. L’activiste franco-béninois Kémi Séba a été condamné par la justice burkinabè, ce jeudi 26 décembre 2019. Il est poursuivi pour « outrage au chef de l’Etat Roch Kaboré et d’autres chefs d’Etat étrangers ».

« C’est la 4e fois qu’on m’envoie en prison et à chaque fois j’en ressors plus fort. Personne sur cette terre ne pourra nous empêcher de dire ce que nous pensons », a déclaré Kemi Seba, à sa sortie d’audience.

Bien qu’il soit condamné, Kemi Seba dit ne rien regretter de ses propos contre le président burkinabè. « Quand nos présidents continueront à recevoir des ordres des forces néocoloniales françaises, il y aura une jeunesse française qui prendra ses responsabilités peu importe le prix à payer ».

Selon Me Prosper Farama, l’avocat du condamné, ce qui choque le plus est la tenue même de ce procès. Il trouve absurde qu’on poursuive un citoyen pour s’être exprimé. « Nous sommes écœurés de voir que dans le contexte national, de ce que le président Macron a pu dire aux présidents africains, on puisse en arriver à un procès comme celui-là. ».

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Translate »

Faites-vous connaître