54 000 prisonniers libérés en Iran à cause du coronavirus

0 121

Ils sont au total 54 000 prisonniers libérés par le gouvernement iranien pour éviter la propagation du coronavirus après que le nombre de morts dans le pays ait dépassé celui de l’Italie avec 92 morts ce mercredi.

Selon les autorités, le nombre total d’infections était passé à 2 922 dans le pays.
Cette annonce de la libération des prisonniers a été confirmée par le porte-parole du pouvoir judiciaire, Gholamhossein Esmaili. Il a fait cette déclaration aux journalistes et confirme que 54 000 détenus avaient été libérés, après avoir été testés négatifs au Covid-19.

Il faut préciser que ces détenus ont payé une caution. Les « prisonniers de sécurité » condamnés à plus de cinq ans ne seront pas libérés.
Le ministère prépare également une équipe nationale de 300 000 agents de santé et spécialistes, a déclaré le vice-ministre de la Santé Ali Reza Reisy à l’agence de presse iranienne ILNA.

8% du parlement iranien a été infecté  avec le vice-ministre iranien de la Santé et l’un des vice-présidents du pays. Et un conseiller clé de l’ayatollah Ali Khamenei, Mohammad Mirmohammadi, en est décédé.

Au total, au moins 23 membres du parlement iranien de 290 membres ont été testés positifs pour le nouveau coronavirus, a rapporté CNN.

Le coronavirus originaire de la ville chinoise de Wuhan s’est maintenant propagé sur tous les continents, à l’exception de l’Antarctique, tuant plus de 3 000 personnes et infectant plus de 90 000 dans le monde.

Leave A Reply

Your email address will not be published.

Translate »

Faites-vous connaître